Crédit photo: Saeed Khan (Agence France-Presse)
24 JAN 2023 À 10H08
Le prix de votre forfait cellulaire pourrait connaître une importante baisse prochainement

LE PRIX DE VOTRE FORFAIT CELLULAIRE POURRAIT CONNAÎTRE UNE IMPORTANTE BAISSE PROCHAINEMENT

PAR R. BLAIS
Si les forfaits de téléphonie mobile du Canada font piètre figure en matière de prix, cela pourrait bientôt être chose du passé.

Selon ce que rapporte l'Agence QMI, Vicky Eatrides, qui a récemment été nommée au poste de présidente du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), l'organisme public indépendant de réglementation de l'industrie, souhaite en effet changer la donne.

Dans une entrevue accordée au The Globe and Mail, Mme Eatrides a donné davantage d'explications sur ce qu'elle compte mettre en place.

« Ce que je veux vraiment, c'est que les Canadiens puissent répondre à la question : "Qu'est-ce que le CRTC a fait pour moi ?" »



Au mois de mai de 2022, le ministère canadien de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique avait préparé un document visant à la mise en place d'une réglementation beaucoup plus efficace par le CRTC.

Si la version finale du document devrait être publiée dans quelque temps, la présidente du CRTC a mentionné avoir d'ores et déjà un plan en matière de réduction de la facture de la téléphonie mobile et de l'internet. Elle n'a cependant pas donné de plus amples détails pour le moment.

Elle mise également sur la réduction des procédures administratives de l'organisme de réglementation, ce qui aurait pour effet d'accélérer le processus de prises de décisions.

Pour Mme Eatrides, la concurrence dans l'industrie est bien évidemment importante.

« Je considère la concurrence comme un moteur clé de la tarification, du choix et de l'innovation. Nous continuerons de progresser. Nous devons également maintenir un équilibre en nous assurant que nous avons des investissements en matière d'innovation. »


La nouvelle présidente du CRTC rappelle néanmoins que ces changements pourraient prendre un bon moment avant d'arriver, tant le travail est ardu.

« Il y a beaucoup de choses à faire. On peut déplacer des montagnes, mais on ne peut pas toutes les déplacer en même temps. »


Source : MonFric.ca
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
655 312 followers