MARCHÉ IMMOBILIER CANADIEN: LES PRIX CONNAÎTRONT UNE IMPORTANTE BAISSE EN 2023

PAR R. BLAIS
Il n'y a aucune doute là-dessus, 2022 aura été une année particulièrement difficile pour les particuliers ayant comme ambition de se procurer une nouvelle habitation, en raison des forts prix.

Cela n'est d'ailleurs pas nouveau, puisque cette flambée des prix n'a cessé de grimper depuis les deux dernières années.

D'ailleurs, à titre d'exemple, le prix moyen réel, sur le marché immobilier du Canada, était de 816 720 $ pour une propriété, en février dernier, selon les calculs de l'Association canadienne de l'immeuble (ACI). Il s'agit d'un sommet jamais égalé au pays. Ce montant équivalait même à une hausse de 20,6 % par rapport à l'année précédente.

Cependant, une nouvelle prévision vient conforter plusieurs potentiels acheteurs.


En effet, l'agence internationale de courtage RE/MAX estime que l'inflation immobilière connaîtra une importante baisse en 2023.

D'après les économistes de l'agence, il sera possible d'observer une diminution moyenne de 3,3 % des prix des biens immobiliers situés dans les centres urbains. Cette diminution pourrait même être de 15 % dans certaines métropoles.

Selon des professionnels de la bannière RE/MAX, ce sont les maisons unifamiliales qui, à Montréal, attireront par-dessus tout les futurs acheteurs.

Patricia Hamelin, courtière immobilière membre de RE/MAX DU CARTIER, estime que trois tendances sont attendues pour l'année à venir.

« Un mouvement plus lent sur le marché, une augmentation de la quantité d'acheteurs qui déménagent et le marché qui continue à s'équilibrer en 2023. »


Dans le rapport de RE/MAX mis en ligne le 29 novembre, les analystes s'attendent à voir une diminution de 5 % des prix des logements dans la métropole québécoise, alors que les prix des maisons pourraient diminuer de 10 % dans la capitale nationale québécoise, au courant de l'année 2023.

Cela étant dit, c'est dans les provinces de l'Ontatio et de l'Ouest canadien que seront observées les plus hautes baisses : entre 10 et 15 %.

Pour consulter le rapport complet de RE/MAX (en anglais seulement), c'est ICI.

Pour consulter un rapport de la Banque royale du Canada (RBC) qui fait également état d'une baisse des prix de l'immobilier en 2023 (en anglais seulement), c'est ICI.

Source: Narcity Québec
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
655 312 followers