Il n'y aura pas d'adoucissement des mesures sanitaires

Publié le 20 janvier 2022 à 16h44
PAR E. DESCOTEAUX
La nouvelle vient de tomber de la bouche du premier ministre lui-même : « On ne peut pas se permettre d'assouplir les mesures ».

Le Québec ne va donc pas emboiter le pas à l'Ontario qui vient de décréter une levée de plusieurs mesures dès le 31 janvier.

Durant sa conférence de presse, François Legault a dit : « Je préfère, avant d'annoncer les assouplissements, être certain qu'on peut se le permettre, et qu'on est capables, aussi, d'avoir assez de personnel dans nos hôpitaux ».

D'ailleurs, malgré la baisse des hospitalisations liée à la COVID-19, le premier ministre a affirmé que « tant qu'il n'y aura pas une baisse importante, ça va être des dures semaines pour le personnel dans les hôpitaux. Et il faut penser aussi à ce personnel-là qui est au front depuis 22 mois ».


François Legault est néanmoins d'avis que des changements, au réseau de la santé, doivent être apportés et « qu'il faut vraiment avoir un plan de redressement et de refondation de notre réseau de la santé ».

Crédit : La Presse
10 dernières chroniques
pub