SONDAGES     VEDETTE     TELE

Présentement EN FEU


Le comédien Normand D'Amour se confie avec humilité sur ses problèmes de gestion de la colère


PUBLICATION
R. Blais
27 février 2023  (17h27)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS



Le comédien Normand D'Amour est un véritable maître dans l'art d'interpréter des personnages.

Ce n'est pas pour rien qu'il parvient à intégrer la distribution des plus grandes productions du cinéma, de la télévision et même du théâtre.
Ce n'est pas pour rien non plus qu'il parvient, à chacun de ses rôles, à se faire adorer des cinéphiles, téléspectateurs et spectateurs, ce qui fait de lui l'un des acteurs les plus appréciés du milieu.
Les férus de téléromans le savent assurément, Normand D'Amour est parfait dans le rôle du Dr Pascal Saint-Cyr, médecin oncologue et directeur des services professionnels au fictif Hôpital Saint-Vincent, dans la série quotidienne d'ICI Radio-Canada Télé, STAT.
Son personnage est aussi connu pour ses excès de colère et sa difficulté à les gérer.
Présent dimanche soir sur le plateau de Tout le monde en parle, Normand D'Amour s'est fait questionner par l'animateur, Guy A. Lepage, sur un épisode assez complexe de sa vie.
« Normand, tu as toi-même vécu des problèmes de gestion de la colère que tu dis avoir dû surmonter.

Je te cite: "Je me suis sauvé la vie en réglant mes problèmes de colère".

Tu t'en es sorti comment? », a demandé l'animateur.

Dans un témoignage rempli d'honnêteté, le comédien de talent a raconté son histoire.
« J'ai regardé un film et j'ai fait un rebirth [NDLR: méthode de développement personnel ayant pour but de transformer les mémoires et les croyances dans l'objectif de guérir. On dit donc que c'est une "renaissance"] dans mon sous-sol.

Dans le film Pieces of April, la jeune fille reçoit sa mère pour l'Action de grâce, à New York. Sa mère est atteinte d'un cancer, elle va peut-être mourir. Celle-ci ne s'entend pas avec sa fille, parce qu'elle est raciste et le copain de cette dernière est noir...

À la fin de ce film, il y a des photos de la mère qui regarde sa fille et accepte...

Moi, j'étais dans le ventre de ma mère quand mon père a eu son accident. Il a perdu ses deux jambes. Toute la colère qu'elle a vécue, je pense que je l'ai absorbé. J'ai compris à ce moment-là que je devais accepter ce que toute la famille avait eu de la difficulté à accepter pendant toutes ces années. J'ai cassé pendant 45 minutes. J'ai senti ça partir de moi.

Je suis toujours ce gars énergique et je suis capable de les personnifier, les gars colériques. Mais ce n'est plus quelque chose qui m'habite [personnellement]. »

Quel beau message!
En ce moment, il est possible de voir Normand D'Amour dans le téléroman médical STAT, diffusé du lundi au jeudi sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé, ainsi qu'au théâtre dans la nouvelle mouture de la très célèbre pièce Le dîner de cons, présentée dans diverses salles de spectacles de la province dès le 2 mars.
Source: Vedette Québec
10 dernières chroniques

DERNIEREHEUREQC.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS