Les enfants du couple sont trop exposés selon les remarques: Véronique Cloutier s'explique en entrevue

Publié le 11 février 2022 à 13h11
PAR

Véronique Cloutier et Louis Morissette sont des personnalités très populaires et appréciées du public québécois.

De ce fait, ils ont pris la décision de ne pas cacher leur noyau familial au grand public, mais plutôt de l'intégrer.

Cette semaine, Véronique Cloutier est allée sur le plateau de l'émission Dans les médias, animée par Marie-Louise Arsenault.

Au tout début de l'émission, une présentation de véronique a été faite et on peut entendre dans celle-ci que tant dans son magazine que sur ses réseaux sociaux, son couple et sa famille sont à l'avant-scène. On y ajoutait aussi que les médias à potin s'en nourrissaient.


Véronique a admis que cette présentation l'avait fait sourciller un peu, en parlant de ces enfants bien évidemment.

Elle a par la suite déclaré : « Ils sont là dans mon univers, ils existent, on les voit à l'occasion, mais il n'y a pas beaucoup de photos d'eux sur mes réseaux sociaux. »

image

Elle a rajouté : « Ils font la couverture du magazine de Noël, chaque année ou presque, parce que c'est Noël, c'est une fête familiale, je trouve ça beau de les voir là, ça me fait de beaux souvenirs avec eux, mais je ne pense pas qu'on les met de l'avant tant que ça et qu'on les utilise. C'est juste qu'ils sont là et on ne fera pas semblant qu'ils ne sont pas là. »

image

Mme Arsenault a renchéri : « Ça c'est intéressant. C'est comme si, quelque part, quand on a votre niveau de notoriété, on n'a peut-être pas le choix quand on a un magazine de dire ils sont là, ils existent, on ne va pas les cacher non plus. »

Véro a ensuite répondu : « J'aurais le choix, je pourrais ne pas les montrer sur mon magazine, ne jamais parler d'eux, faire comme on a fait dans leur enfance, parce que jusqu'à notre mariage en 2012, on ne les avait jamais montrés. On trouvait qu'ils étaient trop petits, qu'ils ne pouvaient pas trop comprendre ce que ça impliquait. Un jour, ils sont entrés dans l'adolescence et là, on s'est mis à juste les laisser exister autour de nous. »

L'animatrice a cependant précisé qu'elle comprenait très bien que certaines personnalités publiques décident de faire le contraire en affirmant que c'est une décision personnelle.

Elle a continué : « Nous, nos enfants, ils haïssent pas ça, ils aiment faire, par exemple, la couverture du magazine de Noël avec moi. Ils aiment ça être dans mes stories Instagram. Il faut les respecter là-dedans. Ils ont appris très vite à gérer les mauvais commentaires, la méchanceté sur les réseaux sociaux. »

Pour voir l'épisode complet, c'est ICI et directement au début.

Source : Vedettequebec.com
10 dernières chroniques