Mauvais nouvelle concernant les taux d'intérêt

Publié le 14 novembre 2023 à 17h24
PAR GABRIEL LANDRY

Tel que le rapportait La Presse Canadienne, les taux d'intérêt ne sont pas sur le point de revenir à la baisse.

Selon Carolyn Rogers, la sous-gouverneure-principale de la Banque du Canada, il ne faut pas garder trop espoir:

« On pourrait être tentés de croire que les bas taux auxquels on s'est habitués vont finir par revenir un jour. Mais il y a des raisons de penser que ce ne sera peut-être pas le cas. »

Elle explique notamment que les changements apportés à l'économie mondiale, entre autres avec les habitudes dépensières des baby-boomers, pousseraient plutôt les taux d'intérêt vers une nouvelle hausse.


Elle estime aussi que les conflits courants, en plus de la hausse de la dette publique, ont de fortes chances de mener à une nouvelle hausse:

« Il y a évidemment beaucoup d'incertitude dans tout ça. Mais il n'est pas difficile d'imaginer un monde où les taux d'intérêt restent durablement plus élevés que ce à quoi les gens se sont habitués. »

Il est à noter que, depuis mars 2022, la Banque du Canada fait augmenter le taux directeur à un point jamais vu depuis 2001. En effet, le taux est passé de 0,25 % à 5 %.

Carolyn Rogers souligne notamment que de nombreux citoyens qui renouvellent leur hypothèques se retrouvent maintenant à ces hauts taux d'intérêt. Cette hausse serait effectuée dans le but de freiner l'explosion des coûts après la pandémie:

« Une adaptation précoce et progressive réduit le risque de devoir prendre plus tard des mesures brusques, voire déstabilisantes. »

Elle explique que la Banque du Canada ajustera son taux en voyant les effets sur l'économie:

« Les effets des hausses de taux d'intérêt sont toujours en train de se propager dans l'économie. On va devoir surveiller de près tant les indicateurs de tensions sur le crédit que les données des enquêtes pour voir comment les entreprises et les ménages s'adaptent. »

Source: Mon Fric
10 dernières chroniques
pub