Omicron serait arrivé en Chine par une lettre canadienne

Publié le 17 janvier 2022 à 15h43
PAR E. DESCOTEAUX
Un premier cas de patient infecté par le variant Omicron aurait fait son apparition en Chine. Selon les informations fournies par la Chine, le variant serait entré dans ce pays par une lettre en provenance du Canada.

La directrice adjointe de l'administration des postes de Pékin, Liao Lingzhu, a dit que « c'est la patiente elle-même qui nous a parlé de cette lettre. Les relevés ont montré que des traces d'Omicron se trouvaient sur l'enveloppe, mais aussi sur le contenu à l'intérieur. Ce courrier a été envoyé le 7 janvier depuis le Canada, il est passé par les États-Unis, puis Hong Kong, avant d'atterrir à Pékin ».

Par ailleurs, Pang Xinghuo, le directeur adjoint du centre de contrôle et de prévention des maladies de Pékin, a rajouté que « la possibilité que la personne ait été infectée par le virus via le courrier international ne peut être exclue ».

Malgré les affirmations de la Chine, la microbiologiste-infectiologue québécoise, Caroline Quach, a soulevé les difficultés présentées par la théorie chinoise : « Qu'il y ait encore un virus vivant et contagieux rendu à l'autre bout, que la personne qui a ouvert le colis se soit contaminée à partir d'un virus qui aurait traîné sur des surfaces – surtout sur des surfaces poreuses comme du papier – est très, très, très, très peu probable ».


Crédit : La Presse
10 dernières chroniques
pub