Québec Solidaire propose des repas végétaliens pour les écoles et les hôpitaux

Publié le 6 septembre 2022 à 20h26
PAR GABRIEL LANDRY

L'environnement est une cause importante pour Québec Solidaire. À cet égard, Gabriel Nadeau-Dubois, le co-porte-parole du parti politique, a proposé de prendre une tournure plus verte pour les menus des écoles et des hôpitaux, en proposant des repas constitués à 50 % « d'origine végétale ».

Gabriel Nadeau-Dubois est d'ailleurs quelqu'un qui essaie de réduire sa consommation de viande pour l'environnement.

Il expliquait :

« Je ne suis pas végétarien, mais je mange moins de viande que j'en mangeais avant. Je suis un gros fan de BBQ. Je mangeais vraiment beaucoup de viande. J'ai été élevé dans un contexte où la viande, c'était presque matin, midi, soir. Avec les changements climatiques, je suis conscient que bon, il y a des habitudes qui doivent changer et j'essaie d'en manger un peu moins. »



Il admet, toutefois, qu'il n'est pas sur le point de devenir complètement végétalien :

« Il y a des choses que je suis encore en train d'apprivoiser. Il y a des choses que je ne suis pas habitué de manger. »

Le député de Gouin ne pense toutefois pas qu'il est du rôle de l'État de dire quoi manger aux citoyens. Il peut cependant obtenir une option végétalienne accessible à tous pour les menus de cafétérias du secteur public, par exemple les hôpitaux, les écoles, ou encore les musées.

Québec Solidaire propose d'« adopter une politique d'achat alimentaire dans le secteur public incluant 70 % d'aliments locaux et 50 % de repas d'origine végétale ». Il ajoute qu'il voudrait « offrir un soutien technique et financier pour le passage de l'agriculture conventionnelle à l'agriculture biologique et rembourser la certification biologique ».

Cela va dans le sens du plan de Québec Solidaire, qui vise à diminuer la production de viande au Québec pour favoriser les fruits et légumes. La « Vision 2030 » de Gabriel Nadeau-Dubois, modélisée par la firme Esmia Consultants avec la collaboration de Dunsky Énergie + Climat, prévoit une « substitution d'une partie de la production laitière et de boeuf, de porc et de volaille, ainsi que des grains et céréales destinés à l'alimentation animale (-5 % à -12 % d'ici 2030 par rapport à la référence) vers une augmentation de la production de fruits, légumes et grains et céréales ».

Gabriel Nadeau-Dubois s'engage aussi à « accompagner les agriculteurs vers les cultures moins polluantes ». Il pourra présenter cette vision de l'agriculture verte ce mercredi, lorsqu'il rencontrera l'Union des producteurs agricoles.

La Presse
SONDAGE
6 Septembre   |   176 réponses
Québec Solidaire propose des repas végétaliens pour les écoles et les hôpitaux

Que pensez vous des repas verts de Québec Solidaire?

Ça ne marchera jamais!9352.8 %
Si ça aide les jeunes à manger des légumes...3419.3 %
C'est une excellente idée!4927.8 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques