Selon des recherches, il faut apprendre à écouter les porcs

Publié le 17 avril 2022 à 18h56
PAR

Afin de faire progresser le bien-être animal, des chercheurs de différents pays européens ont développé un outil permettant de décrypter et de comprendre les sentiments exprimés par les cochons lorsqu'ils grognent.

Ces chercheurs, provenant de la Suisse, du Danemark, de la Norvège, de la France ou encore de la République tchèque, ont publié leur étude dans la célèbre revue scientifique Nature. Les biologistes ont ainsi enregistré 7000 fois les grognements de 411 cochons dans le but de les étudier. Ces grognements enregistrés provenaient de simples couinements de satisfaction, de même que des cris désespérés lors de l'abattage.

Avec ces enregistrements, les auteurs de l'étude pensent pouvoir catégoriser les émotions selon le bruit produit par l'animal. Pour ce faire, ils ont classé ces comportements selon le bruit dans 19 catégories distinctes.

« Nous montrons qu'il est possible de déterminer les émotions des cochons selon leurs vocalisations. »- Elodie Briefer, maître de conférence à l'Université de Copenhague et responsable du projet



« Nous utilisons également un algorithme d'apprentissage automatique [...] qui produit un spectrogramme et s'entraîne à reconnaître les contextes négatifs et positifs. »

L'objectif des chercheurs en développant cet outil est de permettre aux agriculteurs de s'assurer de la bonne santé mentale de leurs animaux. Un pourcentage élevé de sons négatifs avertit l'agriculteur de vérifier l'état ou telle ou telle bête.

Selon une porte-parole du Conseil danois de l'Agriculture, Trine Vig, le concept a un énorme potentiel pour la surveillance du bien-être animal.

Les conclusions de l'étude démontrent que l'outil offre une fiabilité de 92 % en matière de précision pour connaître l'état de santé mentale d'un animal, ainsi que de 82 % en termes de catégorisation des bruits de grognement.

Source : Radio-Canada
10 dernières chroniques