Un détaillant québécois de bière de microbrasserie est en difficulté

Publié le 20 novembre 2023 à 16h25
PAR GABRIEL LANDRY

Récemment, le marché de la bière québécois a rencontré bien des difficultés.

C'est le cas pour le détaillant La Tite Frette, qui se spécialise dans la vente de bière de microbrasseries locales.

En effet, au cours des 18 derniers mois, le détaillant a perdu la moitié des 53 boutiques qu'il possédait. Parmi ces boutiques, treize franchisés ont fait faillite, rapportant des dettes de plus de deux millions de dollars.

10 propriétaires se sont aussi désaffiliés de la marque, critiquant la gestion de Karl Magnone, propriétaire de La Petite Frette. Ce dernier a aussi envoyé plusieurs mises en demeure, une autre décision critiquée.


De nombreux franchisés, provenant de jeunes familles, n'ont malheureusement pas le droit de parole à cause des accords de non-divulgation.

La Tite Frette attribue la baisse de 43% de ses magasins à la diminution de la consommation de bière causée par l'inflation.

Pour certains franchisés indépendants, la baisse des ventes s'élève à plus de 30%.

Le propriétaire de La Tite Frette a notamment été accusé de vendre un modèle d'affaire irréaliste avec des obligations de vente de produits exclusifs peu rentables.

Rappelons que la dette moyenne des franchisés en faillite s'élève à 158 000 $.


Source : Croustillant QC
SONDAGE
20 Novembre   |   303 réponses
Un détaillant québécois de bière de microbrasserie est en difficulté

Buvez-vous de la bière de microbrasserie?

Souvent9631.7 %
Parfois8126.7 %
Jamais12641.6 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub