Un garçon de sept ans décède dans une laveuse

Publié le 30 juillet 2022 à 13h53
PAR EVE DEMERS

Un drame s'est produit, alors qu'un garçon de sept ans a été retrouvé mort à l'intérieur d'une machine à laver dans sa propre maison.

C'est jeudi matin au Texas que le triste événement s'est produit, quelques heures après que ses parents aient signalé sa disparition, selon le bureau du shérif du comté de Harris.

Troy Khoeler, un enfant en famille d'accueil adopté par le couple en 2019, a été découvert dans la machine à l'intérieur du garage de sa maison sur Rosegate Drive.

La police a répondu à un appel concernant un enfant disparu vers 5h20 du matin. Les parents ont déclaré aux inspecteurs qu'ils avaient remarqués la disparition de Troy vers 4 heures du matin.


Deux heures plus tard, les détectives ont trouvé le garçon dans la machine à laver de la maison après une recherche approfondie du quartier et d'autres zones.

Les détectives n'ont pas révélé d'informations sur la cause de la mort du garçon ni n'ont mentionné si un acte criminel est suspecté.

« Nous ne savons pas ce qui s'est passé, mais nous avons l'intention de le découvrir », a déclaré aux journalistes le lieutenant Robert Minchew du HCSO.

Il a rajouté :

« Qu'il ait été tué par la machine à laver ou qu'il ait été tué et placé dedans, nous en sommes encore loin, je ne peux pas faire de commentaires. »

Il a confirmé que Troy était habillé lorsqu'ils l'ont trouvé, mais n'a pas donné de détails, notamment s'il y avait de l'eau dans la machine ou si le couvercle était fermé.

Le père du garçon était à la maison au moment où sa mère rentrait d'une garde de nuit à l'hôpital et elle était toujours en uniforme lorsque la police est arrivée.

Une enquête est en cours, comme l'indique un communiqué :

« Une enquête criminelle est en cours, veuillez éviter la zone. Nous demandons à tout le monde de prier pour la famille. »

Les parents ont été emmenés au poste pour être interrogés dans le cadre de cette affaire. Aucune arrestation ou accusation n'a été faite jusqu'à présent.

Source : Independent
10 dernières chroniques
pub