Un hôpital américain refuse de faire une greffe à un homme qui n'est pas vacciné

Publié le 28 janvier 2022 à 9h36
PAR E. DESCOTEAUX
David Ferguson, le père d'un jeune homme de 31 ans originaire de Boston, s'est confié aux médias américains, car son fils s'est fait refuser une greffe de coeur pour avoir refusé de se faire vacciner, puisque « cela va fondamentalement à l'encontre de ses principes ».

Le Brigham and Women's Hospital a affectivement confirmé que son « système de soins requiert plusieurs vaccins recommandés par les autorités de santé, y compris le vaccin contre la COVID-19 ». Être vacciné est donc requis pour obtenir une greffe.

L'hôpital a donc justifié sa décision de refuser la greffe d'un coeur au jeune homme, arguant que « lors de n'importe quelle transplantation, le système immunitaire est à l'arrêt. La COVID-19 peut alors tuer ».

Ainsi, il y a, pour l'hôpital, plus de risque que le patient meure, faute de vaccin, après la transplantation, qu'il a de chance de survie. Donc, s'ils n'ont pas reçu de vaccins, « les patients sortent de la liste d'attente », par souci de garder les organes pour des patients ayant de meilleures chances de survie.


Source : La Presse
10 dernières chroniques
pub