Un revers frappe le Convoi de la liberté

Publié le 4 février 2022 à 19h57
PAR

GoFundMe, le site de sociofinancement populaire, avait annoncé cette semaine que la campagne du « Convoi de la liberté » était suspendue. Aujourd'hui, dans un communiqué, les responsables de la plateforme annoncent qu'ils décident de complètement annuler la campagne qui avait amassé 10 millions de dollars.

Conformément aux demandes des autorités canadiennes, les responsables du site GoFundMe ont décidé d'intervenir, car ils ont « maintenant la preuve, de la part des forces de l'ordre, que la manifestation auparavant pacifique est devenue une occupation, avec des rapports de police faisant état de violence et d'autres activités illégales ».

Cette décision, soit celle d'annuler la campagne de sociofinancement, a été prise « à la suite d'un examen des faits pertinents et de multiples discussions avec les responsables locaux de l'application de la loi et les représentants municipaux, cette activité de financement contrevient maintenant à nos conditions de service (clause 8, qui interdit la promotion de la violence et du harcèlement) et a été retirée de la plateforme ».

Finalement, la plateforme a mentionné que « compte tenu de l'évolution de la situation, aucun autre fonds ne sera distribué directement aux organisateurs du Freedom Convoy - nous travaillerons avec les organisateurs pour envoyer tous les fonds restants à des organismes de bienfaisance crédibles et établis vérifiés par GoFundMe ».


Ceux qui désirent se faire rembourser peuvent désormais visiter l'ancienne page de la campagne, maintenant reconvertie en formulaire de demande de remboursement. La date limite pour s'inscrire au remboursement est le 10 février 2022.

Source : Mon Fric
10 dernières chroniques
pub