Vincent-Guillaume Otis se confie sur sa dernière scène de District 31 qu'il qualifie d'épouvantable

Publié le 16 avril 2022 à 11h06
PAR

Invité sur le plateau de « Ça finit bien la semaine » hier soir, Vincent-Guillaume Otis s'est exprimé quant à sa dernière journée de tournage.

Après la présentation d'un court extrait de « District 31 », où l'on peut voir M. Otis accompagné de Michel Charette, Julie Bélanger a affirmé au comédien :

« Pendant 6 ans quand même t'as été sergent détective Patrick Bissonnette! »

À ce moment, tout l'auditoire a applaudi.


Elle a continué :

« Les tournages sont terminés depuis quelques semaines maintenant. Mais comment ça s'est passé ta dernière journée en tant que Patrick Bissonnette sur le plateau, mettons ta dernière scène? »

M. Otis a commencé par dire que c'était épouvantable. Il a ensuite enchaîné :

« Ç'a été très difficile, je suis même un peu gêné. J'y repense à ça et je me dis que je n'ai pas été très gentil avec mes collègues. Je n'ai pas fait de crise, mais j'ai cassé. J'ai fendu, je me suis écroulé. »

Il a continué :

« District, c'est un mode de vie. Tout le monde était là pour la dernière, tous les acteurs, tous les techniciens, tous les producteurs, Luc Dionne était là, Fabienne Larouche était là. Parce qu'on attendait tous cette fameuse dernière scène, ce dernier moment. C'est une aventure extraordinaire, c'est marquant quand même. Là, on dirait que j'ai vu tous ces gens-là assis et j'ai comme eu l'image d'une photo mortuaire. J'ai vu tous ces gens-là que j'avais côtoyés tous les jours de ma vie pendant 6 ans et là, mes yeux se sont embués. Je me disais que je ne serais jamais capable. Les gens autour ont commencé à le voir. »

Les gens subjugués par ses propos, il a renchéri :

« Les acteurs venaient me voir et je disais : "lâchez-moi". La première assistante criait : "laissez-le tranquille". Même Fabienne est venue me voir et m'a dit : "c'est super Vincent, mais il faut finir là". Quand ç'a fait coupé, je me suis effondré.

« Pis quand je dis que j'ai pas été fin c'est que je n'étais pas tout seul dans la scène; Michel était là, Catherine Proulx-Lemay était là. La tradition c'est d'applaudir la dernière scène des gens. Là, ç'a fait : "la dernière scène de Vincent-Guillaume Otis" et j'ai comme tout pris ça comme un sale égoïste, mais c'est que j'étais trop... »

L'animatrice a dû terminer sa phrase en mentionnant :

Tu étais plein d'émotions! »

Bref, cette émission va manquer à plusieurs d'entre nous!

Pour revoir l'émission complète de « Ça finit bien la semaine », c'est ICI.

Source : Showbizz.net
10 dernières chroniques
pub