Crédit photo: Radio-Canada

D'autres mauvaises nouvelles pour les clients de Desjardins

Publié le 4 février 2024 à 6h08
PAR GABRIEL LANDRY
Le président et chef de la direction Desjardins a fait une annonce qui a fait beaucoup réagir.

En effet, comme le rapportait TVA Nouvelles, il était de passage à Rimouski après avoir été invité à la Chambre de commerce et de l'Industrie Rimouski-Neigette.

Ainsi, Guy Cormier planifie la fermeture de 30 % des centres de services et des guichets automatiques à travers toute la province d'ici 2026. Il explique que les clients changent leurs pratiques et leurs habitudes:

« C'est clair qu'on est conscient que c'est un changement important. C'est probablement l'un de mes plus grands défis comme président du Mouvement Desjardins de trouver le bon équilibre dans cette offre de service. »



Il indique que, selon lui, les prochains mois risquent d'être bien durs pour l'économie du Québec, mais que les taux d'intérêt devraient être revus à la baisse:

« Dans les cinq à six prochains mois, on va définitivement avoir un ralentissement économique important. Maintenant, la bonne nouvelle, c'est que dès le deuxième semestre de 2024, on voit au Québec, au Canada, dans le Bas-Saint-Laurent, des baisses de taux d'intérêt potentielles arriver, ce qui devrait permettre, peut-être, une relance de l'économie plus rapide. »

Rappelons également que Desjardins a aussi annoncé plus tôt que la société fermera une vingtaine de points de services en Estrie.

Voici la liste des emplacements qui seront retirés:

Saint-Malo
Martinville
Audet
Notre-Dame-des-Bois
Salaberry (Lac-Mégantic)
Woburn
Saint-Sébastien
Saint-Denis-de-Brompton
Mansonville
Durham-Sud
Saint-Joseph (Sherbrooke)
Retrait du comptoir, mais maintien du guichet automatique:
Compton
Danville
La Patrie
Lennoxville (Sherbrooke)

Source: Mon Fric
10 dernières chroniques
pub