Crédit photo: Radio-Canada

Les employés de Radio-Canada reçoivent une mauvaise nouvelle

Publié le 3 février 2024 à 6h35
PAR GABRIEL LANDRY
Après avoir annoncé des compressions il y a quelques semaines, Radio-Canada a finalement décidé de passer à l'action.

Comme le rapportait le Journal de Montréal, la société a décidé d'abolir une vingtaine de postes à la télé et en médias numériques.

Rappelons que Le Devoir annonçait il y a deux semaines que Radio-Canada a mis à pied 21 employés de son département des communications et du marketing.

Ce sont donc 41,5 postes qui ont été abolis depuis le premier janvier 2024.


Il est à noter qu'en décembre dernier, la chaîne annonçait devoir faire des compressions de 125 millions de dollars. Radio-Canada vise ainsi à faire abolir 800 postes du côté français et anglais de la chaîne publique.

Selon les dires de Marc Pichette, le porte-parole de Radio-Canada, il explique au Journal de Montréal que Mordu et ICI Explora seront sûrement touchés:

« En ce qui concerne Mordu, nous avons choisi de conserver ce qui attire le plus nos publics, à savoir la portion recettes, ainsi que quelques contenus connexes sur le site et les réseaux sociaux de cette plateforme. Mordu continuera d'exister, mais dans une formule simplifiée »

Le journal quotidien a aussi révélé que les contrats de Loounie, Geneviève O'Gleman et Jérémie Jean-Baptiste ne seront pas renouvelés.

Plusieurs émissions, comme On va se le dire devront également voir leur nombre d'épisodes à la baisse.

Pierre Tousignant, qui fait partie du syndicat représentant les employés de la chaîne publique, déplore ces coupes annoncées au compte-goutte:

« Ça contribue à alimenter chez les gens un climat d'inquiétude qui est malsain. Nous sommes encore incapables de savoir où s'en va la société d'État avec ça. »

Source: Monde de Stars
10 dernières chroniques
pub