Crédit photo: Info Lanaudière, 123RF

François Legault dépose un projet de loi qui fait réagir sur les enfants et le sport

Publié le 6 février 2024 à 16h47
PAR E. DEMERS
Aujourd'hui, un projet de loi qui fait réagir concernant les enfants et les activités sportives a été déposé par Isabelle Charest, la ministre du Sport, du Loisir et du Plein air.

Voici l'annonce du premier ministre du Québec, François Legault:

« Bonjour tout le monde,

Aujourd'hui, notre ministre du Sport, du Loisir, du Plein air et ancienne championne olympique, Isabelle Charest, dépose un projet de loi pour mieux protéger nos enfants qui pratiquent des activités sportives.


On doit applaudir les bénévoles et tous ceux qui permettent à nos enfants de s'épanouir dans les sports et loisirs. Entraîneurs, arbitres, professionnels. Merci à vous tous. Malheureusement, il y a quelques pommes pourries et on veut tout faire pour qu'ils ne se retrouvent pas en position de faire du mal à nos enfants. On a vu quelques cas dernièrement et ça fait mal au coeur. Le projet de loi d'Isabelle vise à nous donner des outils de plus pour prévenir ça.

Protéger nos enfants, c'est une priorité pour notre gouvernement. Dernièrement, on a créé le poste de Protecteur national de l'élève, qui est chargé de faire respecter les droits des élèves et des parents. Il y a aussi un projet de loi du ministre de l'Education, Bernard Drainville, qui vise à protéger les enfants à l'école. Le projet de loi permettra aux centres de services scolaires et aux établissements d'enseignement privés de vérifier les antécédents d'un membre du personnel scolaire qui provient d'une autre école pour s'assurer qu'il n'est pas un danger pour les enfants.

Ce n'est pas normal qu'une personne puisse par exemple poser des gestes à caractère sexuel sur des enfants et se déplacer d'une école à l'autre sans que la direction puisse empêcher ça. À cause de clauses dans les conventions collectives qui effacent les traces, c'est ce qui s'est produit dans plusieurs cas. Ca n'a juste pas de bon sens. On va corriger ça.

On a tous un rôle à jouer pour protéger nos enfants. Moins il y aura de pommes pourries autour d'eux, dans les écoles, les sports, partout, et plus on sera rassuré. Ce qu'on veut c'est que les enfants s'épanouissent sans avoir peur et sans qu'on ait peur pour eux.

Bonne journée!

Votre premier ministre »


Quel est votre opinion sur le sujet?

Source: Instagram
10 dernières chroniques
pub