SONDAGES     VEDETTE     TELE

Présentement EN FEU


Les alarmantes déclarations du ministre Christian Dubé inquiètent les médecins québécois


PUBLICATION
Laurence Perron
7 janvier 2024  (15h59)
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS




Crédit photo: Facebook - Christian Dubé | capture d'écran

Des inquiétudes se sont manifestées parmi les professionnels de la santé après les commentaires du ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, énoncés avant Noël, comme l'a rapporté le média Ayoye.

Lors d'une allocution le 19 décembre, M. Dubé a attiré l'attention sur la surcharge des services d'urgence, attribuant une partie du problème aux Québécois qui s'y présentent sans nécessiter de soins immédiats.
Il a suggéré aux citoyens de privilégier les cliniques familiales ou les consultations avec un pharmacien pour les problèmes de santé moins urgents.
Ces déclarations ont suscité des réactions au sein de la communauté médicale.
Le Dr Michael Herman, urgentologue et représentant de l'Association canadienne des médecins d'urgence, a exprimé que les difficultés de saturation des services d'urgence sont principalement dues à des problèmes systémiques comme la pénurie de lits, et non au comportement des patients:
« Les problèmes liés aux engorgements sont en réalité davantage liés au flux dans l'hôpital qu'au nombre de patients qui se présentent à l'urgence. Lorsque des patients admis à l'hôpital attendent 24, 48, parfois 72 heures pour obtenir un lit sur les étages, ça occupe à l'urgence un espace qui ne peut pas être utilisé pour voir le prochain patient. »

De plus, le Dr Herman a insisté sur la nécessité pour les patients de ne pas hésiter à visiter les urgences en cas d'incertitude quant à la sévérité de leur état de santé:
« C'est le patient qui a des inquiétudes quant à ses symptômes, des inquiétudes quant à son bien-être, alors il se présente aux urgences pour être évalué. C'est notre boulot, c'est notre rôle. »

Pour conclure, Michael Howlett, président de l'Association canadienne des médecins d'urgence, a exhorté les responsables politiques à agir face aux défis continus rencontrés par les services d'urgence, y compris la congestion et le manque de ressources.
Qu'en pensez-vous?
Source: Ayoye
SONDAGE
7 JANVIER   |   710 RÉPONSES
Les alarmantes déclarations du ministre Christian Dubé inquiètent les médecins québécois

Pensez-vous la même chose que le ministre Christian Dubé sur la congestion des hôpitaux?

Oui37653 %
Non33447 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques

DERNIEREHEUREQC.COM
COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES  -  POLITIQUES  -  CONSENTEMENTS