Avec le nouveau budget fédéral, les produits d'hygiène féminine seront plus accessibles

Publié le 11 avril 2022 à 7h25
PAR EVE DEMERS

Une Canadienne sur trois n'aurait pas les moyens de se payer des produits d'hygiène, selon le Parti Libéral du Canada.

C'est pourquoi la ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland, a dévoilé cette semaine les avancées contre la précarité menstruelle, qui fera partie du budget de 2022.

En effet, il y aura un investissement de 25 millions de dollars sur une période de deux ans pour le ministère des Femmes et Égalité des genres du Canada. Ce montant visera à rendre, dans un projet pilote, plus accessibles les produits comme les tampons et serviettes sanitaires aux personnes dans le besoin.

Ainsi, on pouvait lire ceci à la page 186 du budget 2022 :


« L'accès aux produits d'hygiène féminine est une nécessité de base, mais de récents obstacles font en sorte qu'il est difficile pour certaines femmes, filles, personnes transgenres et personnes non binaires au Canada de participer pleinement aux activités scolaires et professionnelles ainsi que dans la société. »

Le gouvernement veut donc « lutter contre la stigmatisation à laquelle doivent faire face certains membres de la population canadienne en ce qui concerne l'accès à ces produits. »

À noter, ce fonds d'investissement fait partie des promesses du Parti Libéral du Canada qui s'engage, s'il est réélu, à « fournir des tampons et des serviettes hygiéniques gratuitement dans les milieux de travail sous réglementation fédérale. »

Source : Narcity
SONDAGE
11 Avril   |   128 réponses
Avec le nouveau budget fédéral, les produits d'hygiène féminine seront plus accessibles

Êtes-vous d'accord avec le nouveau budget du Parti Libéral du Canada concernant les produits d'hygiène féminine?

Oui4938.3 %
Partiellement2821.9 %
Non5139.8 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques