Erin O'Toole a perdu sa place

Publié le 3 février 2022 à 8h33
PAR

Le désormais ex-chef du parti conservateur, Erin O'Toole, a été forcé de démissionner. C'est dans les habitudes du parti de renvoyer un chef qui a perdu les dernières élections fédérales. Erin O'Toole est le deuxième à perdre sa place en moins de deux ans.

C'est après un vote ralliant 62% des députés, que le chef a dû quitter son poste. C'est pour le moment la cheffe adjointe de Monsieur O'Toole qui a la direction intérimaire du parti.

Le député conservateur Pierre Paul-Hus a dit que « le manque de confiance était généralisé [envers Erin O'Toole]. M. O'Toole a été bon pour le Québec, mais son leadership n'était pas à la hauteur des attentes du caucus ».

Erin O'Toole, qui était considéré, au grand déplaisir de plusieurs membres plus à droite du parti conservateur, comme un progressiste, a tenu à ajouter ceci : « L'Exécutif national est à l'écoute des nombreuses voix de notre parti. Peu importe où vous vous trouvez dans notre coalition conservatrice, concentrons-nous maintenant à travailler ensemble, à nous respecter, à nous écouter et à trouver un chemin vers l'unité sous notre prochain chef ».


Source : La Presse
10 dernières chroniques
pub