François Amalega Bitondo sera emprisonné

Publié le 26 janvier 2022 à 9h46
PAR E. DESCOTEAUX
Connu pour son opposition féroce aux mesures sanitaires, François Amalega Bitondo, a brisé plusieurs interdictions imposées par une juge à son égard. Le leader anti-masque ne devait pas tenter de s'approcher de François Legault, chose qu'il a tenté de faire le 16 janvier dernier.

Comparaissant devant un juge à cet effet, celui-ci a refusé de libérer M. Amalga, car « il y a une probabilité marquée » que l'homme essaie encore d'entrer en contact avec le premier ministre du Québec.

Selon la décision du juge Simon Ricard, le leader anti-masque devra donc purger une peine de prison de 3 mois, en attente de son prochain procès.

Le juge a ensuite affirmé que « son insistance et son entêtement [à s'approcher du premier ministre] provoquent un risque d'entraînement qui représente un risque pour la sécurité du premier ministre ». Celui-ci a aussi conseillé à M. Amalega, qui se représente seul, de se prendre un avocat.


De plus, François Amalega Bitondo doit subir trois autres procès dans des municipalités différentes, soit Joliette, Shawinigan et Montréal.

Source : La Presse
10 dernières chroniques
pub