François Legault est vivement critiqué pour son comportement à l'Assemblée nationale

Publié le 27 avril 2022 à 16h01
PAR

Mercredi, à la toute fin de la séance à l'Assemblée nationale, le premier ministre du Québec, François Legault, a voulu faire une blague alors que son micro était fermé et que le député de la circonscription de Mont-Royal―Outremont, Pierre Arcand, âgé de 70 ans et membre du Parti libéral du Québec (PLQ), prenait la parole.

En effet, il a exprimé « Il est pas mort, lui? ». Ces propos ont choqué beaucoup de parlementaires présents à l'Assemblée nationale, dont le leader parlementaire de l'Opposition officielle, André Fortin.

« Ce n'est même pas drôle, monsieur le premier ministre. Des propos comme ça, ça ne se tient pas dans cette assemblée à propos des collègues. »

Suite à cela, le premier ministre a retiré ses propos et a tenu à s'excuser à son collègue Pierre Arcand sur Twitter.




Lors d'un point de presse à sa sortie du Salon bleu, le député Pierre Arcand a affirmé avoir été choqué par les propos de M. Legault.

« On vient de finir une période de questions qui a été particulièrement difficile vers la fin. J'ai été un peu troublé, dans le sens que ça dépassait l'entendement. »

Il a par la suite ajouté que les propos qui ont été tenus ne sont pas dignes d'un politicien, et encore moins d'un chef de gouvernement.

« Il me semblait qu'il y avait un respect qui est nécessaire, particulièrement pour ceux qui ont oeuvré en politique pendant nombre d'années. Aujourd'hui, j'entends les propos du premier ministre. Je me suis dit "ça sert à quoi tout ce qu'on a fait? Si on est traité comme ça, de la façon dont il m'a traité..." Je suis ébranlé très fortement par ses propos. [...] Il n'est pas digne d'être un premier ministre par rapport à cela. »

Source : Ayoye.com
10 dernières chroniques