Funérailles de la reine Élisabeth II: journée fériée au fédéral

Publié le 13 septembre 2022 à 13h01
PAR

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé mardi la tenue d'une journée fériée dans le cadre de la journée des funérailles de la reine du Royaume-Uni, Élisabeth II.

Cela signifie donc que les employés relevant du fédéral auront congé.

Cependant, les provinces et territoires sont toujours en discussion pour mettre en place une telle journée au niveau national.

Cette décision du gouvernement du Canada arrive à la suite des décisions similaires prises par d'autres royaumes du Commonwealth tels que l'Australie et la Nouvelle-Zélande.


« Nous allons déclarer un jour férié fédéral. On est en train de travailler avec les provinces et les territoires. [] Chaque province prendra leur décision. Les employés fédéraux auront une journée pour faire leur deuil de Sa Majesté la Reine. »

« Chaque province va prendre ses décisions, mais nous annonçons que les employés du gouvernement fédéral vont avoir un congé pour pour pouvoir faire une journée de deuil pour Sa Majesté la Reine. »

M. Justin Trudeau se rendra d'ailleurs cette journée-là, lundi prochain, à Londres pour assister aux funérailles de la souveraine. Il sera accompagné de la gouverneure générale du Canada, Mary Simon. Les autres membres de la délégation qui se rendra sur place n'ont pas été dévoilés pour le moment.

« Ces détails sont en train d'être fignolés, mais je peux vous assurer qu'on est en conversation avec tous les chefs des partis d'opposition pour voir quel rôle tout le monde peut avoir pour démontrer la solennité et l'importance du moment pour le pays. »

Questionné sur la question de la monarchie au pays, le premier ministre Trudeau n'a pas voulu répondre. Il indique malgré tout que les Canadiens ont d'autres préoccupations plus importantes en ce moment.

Le premier ministre australien, Anthony Albanese, abonde dans le même sens que M. Trudeau.

Pour sa part, Jacinda Ardern, première ministre néo-zélandaise, ne veut pas se prononcer sur la question pour le moment. Elle convient tout de même que le pays pourrait un jour s'affranchir de la monarchie britannique, mais pas à court terme.

Des chefs d'État et de gouvernement de plusieurs autres pays sont aussi attendus dans le cadre des funérailles de la monarque décédée à l'âge de 96 ans.

Source : La Presse
10 dernières chroniques