Justin Trudeau promet des milliers de dollars non imposables pour aider les parents

Publié le 5 avril 2022 à 3h06
PAR EVE DEMERS

L'inflation touchera tout le monde, et bien entendu les parents seront également touchés. Toutefois, le gouvernement fédéral mettra en place l'allocation canadienne pour enfant (ACE), qui donnera aux nombreux parents du pays un certain répit.

Le montant de l'allocation pourra s'élever jusqu'à 569,41$ par mois, soit un total de 6833$ par année, selon les conditions établies. L'Agence du Revenu du Canada (ARC) a rappelé aux Canadiens qu'ils pourraient être éligibles à ces prestations.


Pour avoir droit à cette aide, il faut posséder une citoyenneté canadienne et avoir un enfant âgé de moins de 18 ans. De plus, les résidents temporaires qui sont aux pays depuis au moins dix-huit mois et qui ont un permis de travail valide ou un autre type de visa où il est inscrit « Ne confère pas le statut de résident temporaire » ou « Ne confère pas de statut » sont également éligibles.


Pour les Canadiens qui seraient inscrits ou en droit de l'être selon la Loi sur les Indiens pourront aussi profiter de ces nouvelles subventions. Dans certains cas, l'ACE pourrait servir aussi pour y inclure la prestation pour enfants handicapés, ainsi que certains programmes provinciaux et locaux.

Le gouvernement fédéral précise que « si votre revenu familial net rajusté (RFNR) est inférieur à 32 028 $, vous recevrez un montant maximal pour chaque enfant, sans réduction. » Les parents pourraient recevoir une somme de 569,41$ par mois pour un enfant de moins de six ans, alors que la somme serait de 480,41 pour un enfant âgé de 6 à 17 ans, pour la période de juillet 2021 à juin 2022.

L'aide devrait varier selon le revenu familial et pourra être ajustée en fonction du nombre d'enfants à charge. Le Gouvernement du Canada s'est exprimé : « les versements diminuent graduellement lorsque le revenu familial net rajusté dépasse 32 028 $ ».

Le montant de la prestation sera recalculé selon ces facteurs chaque mois de juillet, selon l'année précédente. L'inflation sera aussi prise en compte. Il est possible de contacter l'ARC par la poste, ou en s'inscrivant sur le site internet pour présenter une demande de prestation.

Le délai pour le premier versement après l'inscription pourrait varier entre 8 et 11 semaines.

Source : Mon Fric
10 dernières chroniques
pub