Les klaxons sont de retour à Québec

Publié le 19 février 2022 à 12h30
PAR

Tel qu'annoncé par les trois organisateurs du « Convoi de la liberté », les manifestants sont revenu à Québec samedi.

En conséquence, peu importe le fait que les demandes des gens anti-mesures sanitaires ont été majoritairement respectées, ou bien sont sur le point d'être levées, un concert de klaxon de divers camions, véhicules agricoles et voitures se fait encore entendre.

Cependant, Bruno Marchand, le maire de Québec, ne pense pas que les manifestations deviendront problématiques :

« Notre corps policier a préparé l'ensemble des possibilités. On se prépare au pire, mais on espère le meilleur. On a les conditions réunies pour que ce soit une manifestation correcte et conforme. »



Également, des pouvoirs spéciaux ont été octroyés aux policiers par la ville de Québec, afin de leur donner plus de liberté dans la gestion de la manifestation :

« Ça leur permet [aux policiers] de pouvoir jauger des bonnes actions à prendre, qu'est-ce qui doit être fait pour prévenir et sécuriser cette manifestation-là. »

Le but des policiers est le même qu'à la dernière manifestation : le pouvoir d'exprimer leur mécontentement sera laissé aux manifestants, mais ils ne pourront pas rester de façon permanente sur les lieux comme à Ottawa.

Par ailleurs, des tronçons de rue ont été préalablement barrés par les forces de l'ordre afin d'empêcher le « Convoi de la liberté » de se diriger devant l'Assemblée nationale.

Source : Radio-Canada
10 dernières chroniques