L'état de santé de la reine Élisabeth II inquiète de plus en plus et son décès est redouté

Publié le 8 septembre 2022 à 9h59
PAR

Les médecins personnels de la reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, Élisabeth II, se montrent préoccupés par l'état de santé de cette dernière.

Ils ont appelé ses proches afin qu'ils se rendent à ses côtés, au château de Balmoral, en Écosse.

Selon le regroupement de journaux britanniques Press Association, l'héritier direct et fils de la reine, Charles, ainsi que l'épouse de ce dernier, Camilla, sont d'ores et déjà sur place au moment d'écrire ces lignes. Le petit-fils de la reine et deuxième dans l'ordre de succession, William, est pour sa part en route pour le château de Balmoral.

Dans un communiqué, le palais de Buckingham, résidence officielle de la reine, a annoncé la nouvelle aux Britanniques et aux citoyens des autres États membres du Commonwealth of Nations (Communauté des Nations).


« Après une nouvelle évaluation ce matin, les médecins de la reine sont inquiets par la santé de Sa Majesté et ont recommandé qu'elle soit sous surveillance médicale. La reine continue à se sentir à l'aise et reste à Balmoral. »

La souveraine, âgée de 96 ans et comptant à son actif 70 ans de règne, avait rencontré mardi dernier, au château de Balmoral, la nouvelle première ministre britannique, Liz Truss – le 15e chef de gouvernement sous son règne –, où se déroulait la passation des pouvoirs entre cette dernière et l'ancien premier ministre, Boris Johnson.

La nouvelle cheffe du gouvernement s'est d'ailleurs empressée de publier un message de soutien à la reine via Twitter.

« Le pays tout entier sera profondément bouleversé par les nouvelles en provenance du palais de Buckingham. Mes pensées – et celles de tous les habitants du Royaume-Uni – vont à Sa Majesté la reine et à sa famille. »



Source : Monde de Stars
10 dernières chroniques