Régime végan strict: une mère reçoit sa condamnation après le décès de son bambin

Publié le 5 septembre 2022 à 10h57
PAR

Une jeune mère de famille a reçu sa condamnation à la suite de la mort de son enfant de 18 mois.

En effet, elle s'est vue condamner à la prison à perpétuité.

La femme vivant aux États-Unis pratiquait un régime végan très strict dans lequel ses repas n'étaient composés que de fruits et de légumes crus. Elle a donc fait suivre ce même régime alimentaire à son bambin, qui était tout particulièrement nourri avec des bananes, des mangues et des avocats. Il recevait tout de même un peu de lait maternel.

Après autopsie, il a été déclaré que l'enfant était décédé de malnutrition. Son corps pesait huit kilogrammes, soit le poids d'un bébé d'environ sept mois. Au moment de son décès, il n'avait pas été nourri depuis une semaine.


Les enquêteurs qui étaient en charge de l'affaire avaient aussi trouvé, lors de leur intervention, deux autres enfants de trois et cinq ans qui souffraient eux aussi de malnutrition.

La cour a reconnu coupable la mère de meurtre au premier degré, soit prémédité, ainsi que de violence aggravée sur enfant, homicide involontaire et maltraitance d'enfant. Cela lui vaut la prison à vie.

Le père des enfants, âgé de 33 ans, est quant à lui toujours en attente de son procès dans un complexe pénitentiaire, où il fait face aux mêmes accusations que la mère de famille. Il risque la même peine de prison que cette dernière.

Selon des informations rapportées par The New York Times, un quatrième enfant, âgé pour sa part de 11 ans, avait auparavant déjà été placé chez son père biologique après un autre procès pour cause de malnutrition.

Source : Metro (Belgique)
10 dernières chroniques
pub