Un parc d'attractions est poursuivi pour racisme

Publié le 30 juillet 2022 à 3h11
PAR EVE DEMERS

En 2022, le racisme fait malheureusement encore rage, alors qu'un père de famille a décidé de poursuivre pour la somme de 25 millions de dollars américains un parc d'attractions.

En effet, l'homme se nommant Quinton Burns a eu le coeur brisé en constatant que les mascottes du Sesame Palace, aux États-Unis, ignoraient volontairement sa fille et d'autres enfants à cause de la couleur de leur peau.

La petite Kennedi, l'enfant de l'homme poursuivant le parc, a été victime de discrimination et a vu d'autres enfants pouvoir serrer les mascottes dans leurs bras, alors qu'elles passaient à côté d'elle comme si elle n'existait pas.

Voici des vidéos absolument attristantes du genre de comportement que tiennent les employés envers certains enfants :




Malgré le fait que les gestes ont été filmés par plusieurs personnes, le parc a défendu ses employés en mentionnant qu'ils n'avaient simplement pas vu les enfants, à cause du costume de mascotte.

Malcolm Ruff, l'avocat de la famille de la petite Kennedi, n'est pas d'accord et a mentionné ceci avec la demande de procès :

« Les artistes se sont facilement engagés avec de nombreux clients blancs dans la même situation.

Elle a été ignorée parmi une mer d'autres jeunes enfants blancs qui ont pu interagir, donner des câlins, des high fives.

Kennedi a été contrainte de subir le racisme à l'âge de 5 ans. C'est inacceptable et nous ne resterons pas les bras croisés et laisserons cela continuer. »

Une situation absolument inacceptable qui doit être dénoncée!

Source : Dernières nouvelles
10 dernières chroniques