Plusieurs personnes blessées grièvement après un accident dans un parc d'attractions

Publié le 8 septembre 2022 à 10h14
PAR

Le parc d'attractions Allou Fun Park, situé en Grèce, a été la scène d'un grave accident après ce qui est considéré comme étant un possible déraillement d'un wagon.

Au total, ce sont quatre personnes qui ont été blessées. Deux ont des blessures dites superficielles, alors que les deux autres sont blessées beaucoup plus grièvement.

Une femme de 21 ans est présentement hospitalisée aux soins intensifs pour soigner des blessures à la poitrine, tandis qu'un homme de 24 ans doit subir une opération à la suite d'une rupture de la rate.

Ces quatre personnes étaient installées à bord de l'attraction nommée « La Isla » lorsque cette dernière aurait déraillé, ce qui aurait expulsé les quatre passagers hors de l'installation.


Malgré les graves blessures causées par leurs installations, les responsables du parc d'attractions nient catégoriquement leur responsabilité dans l'accident.

Selon eux, la faute reviendrait aux quatre jeunes présents dans l'attraction au moment dudit déraillement.

Pourtant, une hypothèse émise par plusieurs affirme que l'accident serait dû a niveau beaucoup trop élevé d'eau, ce qui aurait causé le déraillement du wagon.

Cette hypothèse a fait en sorte que le directeur du parc d'attractions ainsi que son représentant légal se sont fait passer les menottes, avant d'être libérés un peu plus tard, selon ce qu'avance le parc.

Malgré tout, le parc continue de crier haut et fort son innocence par voie de communiqué.

« Nous tenons à confirmer que le déraillement du wagon n'a pas eu lieu et que le niveau d'eau était suffisant. Nous ne connaissons pas encore les raisons de l'incident, mais nous sommes en contact avec les autorités pour faire la lumière sur cette affaire. Cette attraction fonctionne correctement depuis des milliers d'heures et un incident similaire n'a jamais eu lieu, ce qui nous fait nous demander comment cela a pu arriver. »

Une chose est certaine, les autorités policières locales ont confirmé l'ouverture d'une enquête afin de faire toute la lumière sur les événements.

Source :< Metro (Belgique)
10 dernières chroniques
pub