Tuerie en Saskatchewan: le second suspect aurait été repéré par les enquêteurs et un avis est lancé

Publié le 6 septembre 2022 à 17h14
PAR

Un avis a été émis par le système d'alerte d'urgence de la Saskatchewan pour alerter la population, en particulier les membres de la communauté crie de James Smith, où Myles Sanderson aurait été aperçu. Ce dernier est le second suspect de la tuerie au couteau de dimanche dernier ayant causé 11 décès — dont l'un des deux suspects, Damien Sanderson — et 18 personnes blessées sur 13 scènes de crime différentes.

Pour rappel, la communauté crie de James Smith est l'une des deux régions où les nombreux crimes ont été commis. L'autre est un village voisin du nom de Weldon.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) locale demande aux résidents de se mettre immédiatement en lieux sûrs. Selon certaines informations du corps policier fédéral, le suspect âgé de 30 ans pourrait être blessé. Il reste tout de même que les enquêteurs le considèrent comme étant dangereux. Ils demandent donc à la population de ne pas l'approcher.

Pour information, Damien Sanderson, que les enquêteurs estiment être le frère de Myles, a été retrouvé mort lundi dans une zone herbeuse de la communauté crie de James Smith.


La GRC de la Saskatchewan a aussi mentionné que Myles possède un casier judiciaire depuis une vingtaine d'années. Il est connu pour avoir un comportement violent lorsqu'il consomme de la drogue.

Les enquêteurs croient que parmi les victimes, certaines étaient visées, tandis que d'autres étaient choisies au hasard.

Les dirigeants de la Fédération des nations autochtones souveraines ont lancé un appel demandant aux membres des communautés d'informer les policiers de toutes informations qu'ils considèrent importantes concernant le suspect qui est toujours en fuite. Le but est de mettre fin le plus rapidement possible à cette tragédie.

Source : La Presse
10 dernières chroniques
pub