Un journaliste de LaPresse s'en prend à Renaud Lavoie

Publié le 3 avril 2022 à 13h20
PAR

Patrick Lagacé dénonce les commentaires de Renaud Lavoie sur un scoop sorti par La Presse sur les Sénateurs d'Ottawa qui pourraient disputer des rencontres à Québec la saison prochaine.

Lavoie affirme qu'il était déjà au courant, mais qu'il ne l'a pas mentionné pour ne pas nuire aux parties impliquées, dans l'espoir que le plan fonctionne.

Nobles intentions, c'est certain. Vraiment? Le scoop de La Presse, selon Renaud, est « dégueulasse ». Qu'une telle entente soit avortée serait « le pire scénario » pour Legault et la CAQ, qui aurait pu annoncer une telle nouvelle quelques mois avant les élections.

Dans la chronique de Lagacé commence avec plusieurs fleurs lancées envers ses collègues journalistes de partout au Québec. Mais après les fleurs viennent les pots.


« Je suis allé voir ta bio Twitter, Renaud, in English only, pas un mot dans la langue des Pepsi, dans ta bio : ‟Hockey reporter @tvasports». Reporter, comme journaliste? Je pense pas, non. »

Plusieurs chapeaux, ce Renaud!

« Mais l'autre jour, en te regardant, Renaud, je me suis fermé les yeux et je me suis dit : tiens, Renaud parle comme s'il portait non pas un, mais quatre chapeaux de relationniste – celui de la LNH, celui des Sénateurs, celui de Québecor ET celui de la CAQ »

« J'ai aussi vu que tu prêtais ton image à BET99, Renaud. Belle photo de toi sur la pub de cette entreprise de paris sportifs. Te voilà homme-sandwich, en plus.

Y a rien de mal à être relationniste, mon gars. Ni à être homme-sandwich. Je trouve juste ça incompatible avec le journalisme. Un journaliste, ça se fiche des plans de comm. »

Crédit: Crédit: GHG
10 dernières chroniques
pub