Découvrez les impressionnantes images d'un transfert de coeur battant pour une greffe

Publié le 13 septembre 2022 à 9h07
PAR EVE DEMERS

Les scientifiques ont repensé les méthodes traditionnelles d'expédition des organes donnés sur glace.

Une nouvelle technologie mise au point par TransMedics, une société de biotechnologie américaine, peut maintenir un coeur humain en état de battre jusqu'à ce qu'il arrive dans la salle d'opération pour être transplanté.

Les scientifiques affirment que les organes transportés de cette manière sont plus viables et pourraient augmenter le nombre de coeurs transplantables de 15 à 30 %, sauvant ainsi la vie d'un plus grand nombre de patients en attente d'un nouveau coeur.

Après une « mort circulatoire », le coeur cesse de battre et les tissus ne sont plus oxygénés. Le muscle cardiaque se détériore rapidement à température ambiante et ces coeurs ne sont plus adaptés au don.


Les méthodes actuelles de prélèvement d'organes refroidissent le corps d'un donneur en état de mort cérébrale dont le coeur fonctionne encore. Une fois que le coeur a cessé de bouger, il est extrait du corps et transporté à 4 degrés Celsius vers le receveur en attente.

Le transport par le froid est la norme dans la science des transplantations depuis ses débuts, mais les chercheurs se demandent maintenant si le transport par le chaud ne serait pas meilleur. Selon le MIT Technology Review, des équipes de recherche du monde entier travaillent sur des systèmes de perfusion chaude, des machines qui peuvent maintenir les organes en vie jusqu'à ce qu'ils soient prêts à être transplantés.

Korkut Uygun, chirurgien transplanteur et fondateur d'Organ Solution, a déclaré à la MIT Technology Review :

« Le froid, c'est l'ancien truc, et le chaud, le nouveau. Le chaud est la solution pour les tissus métaboliquement actifs. »

Appelé « coeur en boîte » par les développeurs, l'Organ Care System de TransMedics est une boîte stérile qui abrite le coeur du donneur et le maintient oxygéné et nourri avec du sang circulant en permanence, alimenté dans le coeur par des tubes clampés. Ainsi, le coeur du donneur continue de pomper pendant son transport.

En voici les images :


Une avancée technique qui pourrait sauver des millions de vies.

Stephen Large, un chirurgien britannique spécialisé dans les transplantations et qui a utilisé le système TransMedics à huit reprises, a déclaré au MIT Technology Review :

« Ce dispositif est vital. Le coeur reçoit une infusion de sang absolument essentielle pour restaurer son énergie. »


Source : Meddeviceonline
10 dernières chroniques
pub